TRILOGIE DES MATIÈRES : UNE COLLECTION

MATERIAL TRILOGY: ONE COLLECTION

ASES:TSI KARAHS’TANION IENWAT:KONTA:KWE

ᐱᖓᓱᐃᓕᕿᖓᔪᑦ ᐃᓇᖁᓇᕐᑐᓕᐅᕐᑏᑦ  ᓴᓇᐅᒐᖏᑦ: ᑲᑎᕐᓱᐊᑦ

Fruits d’une longue année de préparation, quatre commissaires revisitent la collection permanente de La Guilde avec leurs sensibilités et leurs connaissances. Ils interrogent, expertisent et finalement marient une grande variété de matières utilisées par les artistes et artisans qui ont créé les objets précieusement conservés par La Guilde.

 

Divisé en trois sections, art Inuit, art des Premières Nations et Métiers d’art, Trilogie des matières : Une collection présente une portion des trésors de la collection de La Guilde. Près de 115 objets sont mis en scène, se répondent et illustrent la matière. Parmi ces artefacts, on découvre une variété d’oeuvres que ce soit des sculptures, des pièces de tissus, des tapis crochetés, des paniers, des objets utilitaires qui sont à l’heure actuelle des objets précieux servant de relais entre passé et présent démontrant les connaissances et les savoirs-faire dans le temps.

 

Cette collection, amassée à des fins esthétiques et éducatives porte en elle son histoire depuis 1906, mais elle témoigne aussi des valeurs de ses fondatrices qui souhaitaient encourager la création artisanale, donner une visibilité aux artisans et surtout offrir au public des objets faits à la main de grande qualité. Les objets, collectés d’un océan à l’autre, démontre un esthétisme en vogue chez les Euro-Canadiens au cours de ces dernières époques.

LES COMMISSAIRES

Lisa Qiluqqi Koperqualuk et Gabriel Nuraki Koperqualuk

Lisa Qiluqqi Koperqualuk, anthropologue de Puvirnituq, porte son regard sur la collection Inuit de La Guilde. Une collection très particulière car La Guilde a été la première institution à présenter des œuvres d’art Inuit en organisant une exposition de sculptures à Montréal en 1949. Une collection émouvante pour Lisa Qiluqqi car son grand-père Aisa Qupirualuk Alasuaq, fut un des premiers à échanger ses œuvres aux visiteurs du Nunavik au début des années 1950.

 

 

Gabriel Nuraki Koperqualuk, le fils de Lisa, est un jeune artiste de Montréal qui pratique l’art digital et la photographie. « Être témoin de ces œuvres d’art, surtout celles de mon arrière-grand-père, me permet de me rapprocher de ma culture et de mes racines ».

Bruno Andrus

Souffleur de verre et historien de l’art, Bruno Andrus se spécialise sur l’histoire des métiers d’art au Québec. En découvrant les objets de la collection de La Guilde, il a pu constater l’étendu de l’intérêt des dirigeantes de La Guilde pour les métiers d’art et ce, depuis ses débuts. La diversité des techniques et des matériaux témoigne de la vision de ces femmes avant-gardistes qui voulaient mettre en valeur la variété des savoir-faire des artisans au Canada.

Sylvain Rivard

Artiste multidisciplinaire, le québécois avec une origine abénakise Sylvain Rivard a retrouvé dans la collection de La Guilde des objets qui illustrent les savoir-faire, les matières variées qui témoignent de l’utilisation des ressources du territoire par les artistes et artisans des Premières Nations. Il est important pour lui de distinguer les objets faits pour la vente aux touristes, des objets utilitaires qui témoignent pourtant tous de la sensibilité artistique de leurs créateurs.

* pour les groupes de 10 personnes min.

© La Guilde canadienne des métiers d'art

Galerie : 1356 rue Sherbrooke Ouest, Montréal (QC), H3G 1J1

Administration : 1350, rue Sherbrooke Ouest suite 400, Montréal (QC), H3G 1J1

514.849.6091