L’oeuvre de Jessie Oonark - Pleine de vie

29 novembre 2019 -

 

 

JESSIE OONARK

 

Jessie Oonark (1906-1985) constitue une figure marquante de l’histoire de l’art canadienne. Originaire de Qamani'tuaq ou Baker Lake (Nunavut), elle réalise un corpus important de dessins, de gravures et de tapisseries entre 1970 et 1985, année où elle reçoit l’Ordre du Canada. Ses oeuvres sont présentées dans de nombreuses expositions solos et collectives. Parmi ses enfants, huit sont devenus des artistes reconnus, dont son fils cadet William Noah.

INTRODUCTION

J’étais le fils cadet de trois enfants élevés par mes parents et ma grand-mère Cassie Nataq: ma soeur, mon frère et moi-même. J’ai entendu plusieurs histoires, dont celle de «l’homme géant», qui me fut racontée lorsque je suis devenu père à mon tour. Les histoires de pêche font partie de ma vie de tous les jours. J’ai également entendu les histoires du créateur de poissons et de Kiviuk, qui partit à la recherche de sa femme et de ses deux enfants.

 

J’ai vu d’énormes poissons; je sais désormais que je ne dois pas m’approcher des eaux trop profondes et des courants trop forts. Il existe des poissons de toutes les tailles et de toutes les espèces. Il y a peu de temps, nous vivions surtout de la pêche, mais aussi de la chasse au caribou, qui étaient nos sources de nourriture de tous les jours. À ce moment-là, nous ne pensions pas à acheter de la nourriture chez un commerçant parce que nous habitions à 216 kilomètres au nord-ouest de Baker Lake.

 

Je me souviens lorsque la famille entière vivait comme un tout, incluant beaux-frères et soeurs: une seule grande famille. J’ai choisi ces oeuvres en raison de leur ressemblance à notre grande famille. Notre principale source de nourriture du terroir est le poisson de Back River, au Nunavut. Lorsque nous faisions sécher de longues lignes de filets blancs à notre camp printanier, nous étions dégoûté à la longue des fortes odeurs de la viande de l’omble chevalier et des graisses de cuisson des gros poissons.

 

Enfin, je me rappelle des histoires que nous racontait ma grand-mère Nataq à l’heure du coucher; je n’avais pas toujours la chance d’en entendre la fin, car je m’endormais trop rapidement... Toutes ces images évoquées pourront vous donner une idée de ce qu’étaient nos modes de vie avant que nous soyons déplacés dans des établissements de peuplement. Telles étaient nos traditions.

- William Noah

WILLIAM NOAH

 

L’artiste William Noah occupe une fonction politique et fait partie de l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest entre 1979 et 1982. Il est aussi agent de liaison communautaire pour AREVA Resources Canada pendant plusieurs années. Au cours de sa carrière, il forme l’Art and Cold Cash Collective avec quatre autres artistes et est co-commissaire de l’exposition Qamanittuaq (Where the River Widens): Drawings by Baker Lake Artists.

 

Dans le cadre de la présente exposition, le commissaire William Noah met en contexte quatorze gravures de manière personnelle, évoquant des histoires, des souvenirs et des scènes de la vie quotidienne.

Please reload

© La Guilde canadienne des métiers d'art

Galerie : 1356 rue Sherbrooke Ouest, Montréal (QC), H3G 1J1

Administration : 1350, rue Sherbrooke Ouest suite 400, Montréal (QC), H3G 1J1

514.849.6091