ERUOMA AWASHISH - ONIMISKISKAW NITEHIK / DES ÉCLAIRS DANS MON CŒUR

4 mars au 29 avril 2017 - PROLONGÉE JUSQU'AU 27 MAI 2017

 

La Guilde est fière de présenter du 4 mars au 29 avril 2017, ONIMISKISKAW NITEHIK [Des éclairs dans mon cœur] la plus récente exposition d’Eruoma Awashish, artiste atikamekw multidisciplinaire.

Celle qui a participé au laboratoire de création Déranger, projet de l’ONF en collaboration avec Oboro et Wapikoni mobile, nous présente ici des oeuvres méditatives empreintes d’une grande sensibilité. S’articulant autour du rituel, chacune de ses oeuvres devient un mélange de plusieurs influences et puise dans l’iconographie de plusieurs cultures. C’est en cela qu’elle met en lumière son propre métissage et porte ainsi le spectateur à s’interroger sur sa propre identité. Il s’agira de sa deuxième exposition à la Guilde, après l’exposition itinérante Reliques et Passages qui fut présentée à l’été 2014, organisée par Terres en vues dans le cadre du festival Présence autochtone.  

 

► ONIMISKISKAW NITEHIK ◄

 

« Dans le cadre de cette exposition, Eruoma Awashish entend poursuivre l’exploration des thèmes de l'identité et de la filiation, forte et féconde, qui la suivent depuis sa sortie de l'université. À travers ses œuvres picturales, ses installations et ses performances artistiques hautement personnelles, elle renouvelle et transforme le rituel en développant une expression personnelle où se réunissent symboles traditionnels atikamekws et culture québécoise, ce qui fait ressortir son propre métissage. Ses œuvres interpellent le spectateur afin de le faire réfléchir à sa propre appartenance, tout en affirmant du même souffle la double identité atikamekw et québécoise de l'artiste.

 

Utilisant différents médiums dont l’encre de chine et l’acrylique, l’incorporation de plumes et de crânes, Eruoma Awashish marie symbolisme pictural marqué par l’iconographie atikamekw, comme les motifs de cercle ou de fleurs spécifiques au territoire de ce peuple, et influences venant de l’histoire de l’art occidental. Elle joue sur des contrastes visuels marqués et marquants où se côtoient le rouge et le noir, l’expression de la vie et de la mort, sans oublier la transformation et la renaissance. Dans cette exposition, elle souhaite aborder la mort de son père, mais aussi la naissance de sa fille, car les deux se répondent et cohabitent dans la culture atikamekw. Ainsi, toute vie est reliée à la mort pour ensuite renaître, telle que l’exprime la philosophie des Premières Nations ».   

 

-  Anaïs Janin, commissaire de l’exposition.

 

 

► ERUOMA AWASHISH ◄

 

Une artiste incontournable de scène artistique émergente, Eruoma Awashish, artiste atikamekw vise à actualiser les savoirs-faire traditionnels et à réunir mode de vie ancestral et réalités contemporaines. Elle aime jouer avec les contrastes, la dualité et le concept de transculturation afin de créer dans ses représentations, une oeuvre hybride où identité et mémoire tiennent une place prépondérante. Détentrice d’un baccalauréat interdisciplinaire en arts, Eruoma Awashish a pris part à de nombreuses expositions solos et collectives dans d’importants musées et galeries au Québec.  Son exposition Reliques et passages a été présentée dans plusieurs galeries au Québec, en plus de faire le circuit des maisons de la culture de Montréal en plus de participer au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Elle a participé au projet Déranger, un laboratoire de création intensif de l’ONF et qui fut présenté chez Oboro en Novembre 2016.​

Image : Eruoma Awashish, Rupture, 2015, 24 x 32 po., acrylique sur toile et imitation feuille d’or.

Please reload

© La Guilde canadienne des métiers d'art

Galerie : 1356 rue Sherbrooke Ouest, Montréal (QC), H3G 1J1

Administration : 1350, rue Sherbrooke Ouest suite 400, Montréal (QC), H3G 1J1

514.849.6091